Les fêtes de fin d’année approchent et on se demande ce qu’on mettra sous le sapin. Le débrouillard label With Us a la réponse : un bel EP de Clément Bazin qui sortira le 18 décembre en vinyle et sur BandCamp.

With Us s’attèle depuis près de 2 ans à développer des artistes de son entourage et d’ailleurs dont Clément Bazin fait partie. Dans un souci constant de renouvellement, le label ne s’enferre dans aucun cadre musical tout en gardant une ligne directrice simple et qualitative. Bien que talentueux, Clément Bazin reste toutefois discret. On le connaissait comme instrumentaliste pour les tournées de Woodkid et comme sélecteur hip-hop, electronica et abstract, on le connaissait moins pour son travail de producteur. Son premier EP Inner Voices annonçait déjà un travail méticuleux et énervé. Cette impression se confirme avec ce dément Night things.

L’EP se construit autour de 6 morceaux très mélodiques commençant par « Come to this » et « Aloe », plutôt calme, avant « Sinking Deep » qui accélère le tempo avec une production digne du travail de Jacques Greene. La tension s’accélère avec « Hook » aux relents trap music (juste ce qu’il faut). « Tracking me » baisse d’un ton avant d’enchaîner sur l’excité « Use to wear that » qui clôture cet EP (ou mini album ?). On sent une forte influence LuckyMe le long des 6 morceaux qui n’est pas pour déplaire. Clément Bazin ne blague pas et prouve sa maîtrise parfaite de ses outils de production.

Night Things s’affiche clairement en tête des meilleures sorties du catalogue du jeune label et est l’occasion idéale de le découvrir. Pour ceux qui ne sont pas équipés, une sortie digitale suivra mi-janvier. Il faudra s’armer de patience…

La realease Party de Night Things a lieu mardi au Mellow. Clément Bazin jouera son live accompagné du crew One O’Clock, Cesar et Pursim

Event Facebook

Night things realease party