Bleep

Dans cette playlist, vous trouverez 10 morceaux remplis de bleeps et de glitchs. Ces sonorités biens souvent liées à l’IDM, aux musiques « expérimentales » et aux musiques électroniques non produites pour les clubs sont uniquement un prétexte pour dérouler les 10 morceaux ci-dessous et qui disposent chacun de leurs spécificités. Bonne écoute!

 

(am) – NAIF.SUPER

J’ai découvert ce titre il y a quelques années en zonant sur Myspace. C’est le morceau phare d’un groupe d’électroacoustique italien qui n’a pas fait grand chose et qui ne fera plus grand chose puisqu’il est mort-né. Ce morceau est une sorte de bonjour/au revoir finement joué.

PLAID – HYDROSPHERE

C’est l’un des rares duo qui soit actif depuis le début des années 90 et qui n’ait jamais cessé de produire. Ce morceau provient de l’album Heaven’s door paru en 2008 au japon chez Beat Records. La mélancolie qui émane du synthé cristallin font de ce morceau un havre de paix.

MUJUICE – MOONBOY

Mujuice est un jeune graphiste moscovite, le genre d’artistes que l’on connait peu en Europe occidentale. Je l’avais découvert sur le site d’une université russe en essayant de télécharger de la musique gratuitement. Cet Ep sorti en digital sur le label de Buenos Aires, Igloo Rec, est très touchant. « Moonboy » le tube de l’EP est un enchevêtrement de boucles simples mais très efficaces.

ABSTRACKT KEAL AGRAM – PETESBOURG

Découvert dans une médiathèque, le groupe faisait une synthèse assez originale entre Hip Hop, IDM bien glitchée et Electronica.  Aux commandes, il y avait 2 producteurs, Tepr et Lionel Perres, qui ont pondu 3 albums dans une ambiance que l’ont qualifiera de mélancolique. Ils avaient d’ailleurs fait la musique d’une pièce de théâtre et même de celle d’un film porno. Saint-Petesbourg plait pour son dynamisme et son goût doux-amer.

HUDSON MOHAWKE – ZOOOOOOM

Moitié vidage de glaviots, moitié bleep, moitié ovni, ce morceau d’Hudson Mohawke figure parmi les équations bizarres de la musique électronique qui font mouche presque à chaque fois. L’originalité de ce morceau très court impressionne, il percute, il crache et il groove d’une manière peu conventionnelle.

AFX – VBS.REDLOF.B

Youenn avait déjà parlé du projet d’AFX plus l’année dernière avec un bel article rétrospectif. Ce morceau d’Aphex Twin paru sur Rephlex est bien festif et donne envie de reprendre la fête bien rapidement.

 µ-ZIQ (MU-ZIQ) ‎– SUMMER LIVING

Michael Robert Paradinas est un musicien actif depuis le début des années 90. C’est aussi le boss du label Planet Mu. Summer Living est sorti sur Astralwerks, un label étrange d’Universal Music qui réunit aussi bien Cassius, Placebo, David Guetta, Air ou les B-52’s. Ce morceau séduit par sa mélodie et son côté breakbeat.

LUKE VIBERT – I LOVE ACID

Difficile de dire du mal de Luke Vibert, c’est sûrement l’un des artistes Anglais les plus talentueux de sa génération qui se fout pas mal des codes et des fomats. « I Love Acid » figure parmi les morceaux les plus emblématiques de sa carrière, c’est une balade pop acid qui guinche sec.

THOMAS FEHLMANN – WITH WINGS

Difficile d’avoir un CV plus classe que celui de Thomas Felhmann lorsqu’on fait de la musique électronique. Membres de Palais Schaumburg ou de The Orb, réalisateur de BO de documentaire, homme à tout faire, bref, dans la discographie de M. Fehlmann vous trouverez forcément le track qu’il vous faut. « With Wings » à un côté céleste qui ne laisse pas indifférent.

ANDREAS TILLIANDER – LUJD #10

Vous le connaissez aujourd’hui car il fait de la Techno sous le nom de TM404, mais Andreas n’est pas du tout un nouveau venu. En 2001, il sortait Lujd sur 1000 plateaux, label qui regroupe des artistes tels qu’Alva Noto, Vladislav Delay, Wolfgang Voigt. Lujd était son premier opus, 10 track bien deep avec plein de glitchs et de bleeps.