Pearl River Sound débute sa carrière en 2012, avec son premier EP Childhood signé sur Further records. Cette cassette EP suit la vague du label américain, aux côtés de Pye Corner Audio, Nuel, Mogador ou encore Holovr (présenté dans notre dernier Best Of 2016). Pearl River Sound ou Roberto Semeraro produit des tracks flottants aux lignes épurées, renvoyant ainsi à une légèreté infinie. L’artiste italien poursuit par une seconde sortie en 2014, Smallchamber Music sur Smallchamber Music. Ici, ses morceaux témoignent d’une belle maîtrise de nombreux synthétiseur Rolland et de drums affirmés. Par cette cadence programmée biaisée, l’auditeur se perd entre les deux extrêmes s’accrochant et détachant brutalement à ces morceaux. Le mysticisme musical est à son apogée au cœur de ce podcast. Sur ces 42 minutes et 20 secondes, l’artiste prend la liberté de mélanger, secouer, remuer une multitude de genres. Allant de la Drum’n’Bass à la techno sans oublier son piano fétiche et en déviant sur quelques samples version rap, le grand mystique confirme son adaptation. Sa grande exploration de genres électroniques et de sensations fortes se reflète sur son dernier EP Somed Tapes Vol. I, sur le label cassette Seagrave, à travers le track « 447 », qui définit entièrement le style Pearl River Sound.