Playlist du collectif Negative Beats de Moselle pour Phonographe Corp : cold wave, hip-hop, new wave, rock, psych-pop, métal

Attention les oreilles. Ce qui va suivre arrive tout droit de Saint Avold en Moselle et cogne fort. Negative Beat est un collectif créé par des potes aux influences très variées, vénérant la cold-wave, new wave et autres musiques sombres. Negative Beat s’est formé autour de différents groupes aux compositions brutes : Distortions, Crooked Axis, Dandelion Sky, GWC et d’autres. Bien entendu, une partie du crew n’est pas loin de nos chères musiques électroniques. Ils sont aujourd’hui dans nos pages pour vous faire découvrir leur univers avec 10 morceaux illustrant l’esprit et l’atmosphère Negative Beat.

Negative Beat a déjà quelques concerts à son actif et s’est récemment fait repérer par Bester, rédacteur en chef de l’excellent Gonzaï, qui leur a consacré un article très justement intitulé « Patate de forain et fête lorraine« . Ceux qui connaissent personnellement Walid, l’Oracle de la maison, reconnaîtront à coup sûr sa verve littéraire dans ce mail succint et expéditif :

« Salut,

Negative Beat est un collectif de jeunes musiciens originaires de Moselle. 

Ce collectif est composé de plusieurs projets aux influences diverses. Tous ces groupes sont autoproduits. Appréciant votre blog, on s’est dit que quelques uns de nos sons pourraient vous intéresser.

http://www.negativebeat.com/

Ciao bonne journée »

Cela prouve une fois de plus que rien ne vaut la simplicité. Gonzaï ne s’est pas arrêté là et a fait les choses bien : vendredi se tenait la  seconde Gonzaï Party à Strasbourg, avec Kim Ki O en tête d’affiche accompagné de 2 groupes de chez Negative Beat : Luminance & Acapulco City Hunters. Nous vous laissons avec GWC & Younth Revolution qui ont concocté & commenté la playlist, si ça vous a plu, n’hésitez pas à leur montrer un peu d’amour avec un joli pouce sur le lien Facebook en bas de la page :

Jad Fair & Daniel Johnston – It’s Spooky

Obligatoire, on a tous passé beaucoup de temps à essayer de faire de la musique bourré dans la cave d’un ami, même si dans ces moments-là on a toujours sonné comme un Daniel Johnston mal inspiré, ce coté art brut sans concession, cela definit pas mal la façon dont les différents projets de Negative Beat conçoivent la musique.

Joy Division – Something Must Break

La tension et l’atmosphere suffocante Saint Naborienne qui te donne envie de casser der trucs. Beaucoup parmi nous ont été influencés par le post punk et la new wave.

Serge gainsbourg – Danger

Petite pause café sur la terrasse. Jean Claude Vannier a fait un travail de composition et d’orchestration magnifique, Crooked Axis reprend justement un morceau de l’enfant assassin des mouches.

The Replacements – Answering Machine

L’énergie adolescente suburbaine dans des compositions pop de haute volée est une influence majeure.

Goblin – Deep Shadows

On aime bien les films d’horreur et les trucs de science fiction, Argento, Carpenter, Cronenberg, tout ça. Fabio Frizzi a également fait de superbes B.O.

Drive Like Jehu – Luau

Parce qu’on est des pures produits des 90’s, et que la découverte de groupe comme Drive Like Jehu dans notre adolescence a laissé des traces indélébiles. Ce genre de groupe était un peu notre point de démarcation par rapport aux groupes locaux qui bloquaient plus sur les « classiques », genre Metallica ou encore Oasis. Chaque membre de Negative Beat, à son niveau, a toujours cherché plus loin, musicalement parlant, que ce que les gens autour de nous pouvaient écouter, ce qui est une clé, à mon avis, pour aller plus loin dans la création.

Factory Floor – Lying

La fois où je les ai vus en concert, j’ai vraiment trouvé que c’était enfin le mélange parfait entre la culture techno et une énergie rock extremêment psychédélique. Ces boucles ultra répétitives qui ne s’arrêtent jamais, noyées dans ces vagues industrielles. Vraiment un groupe marquant pour la plupart d’entre nous malgrè leurs peu de sorties. En somme, le groupe que j’attendais depuis très, très, longtemps.

Mr Muthafuckin Esquire – Noble drew Ali

Dur dur de se limiter a un morceau de hip-hop, on en écoute un max. Madlib, J Dilla, Company Flow, Cannibal Ox, la liste est longue.

Silent Servant – The Strange Attractor

Les ambiances lourdes, rampantes. On écoute tous pas mal de musique electronique, mais tous ces groupes de techno indus psyché  ayant vu le jour ces dernières années nous parlent beaucoup. Sûrement l’atmosphère moite d’une cave pleine de sueur qui nous attire et ce son sans concession. Notre musique festive à nous.

Godflesh – Streetcleaner

On écoute tous beaucoup de « métal », même si je n’apprécie pas beaucoup ce terme. Godflesh est vraiment une révolution importante dans le milieu des musiques extrêmes. Ces deux mecs sur scene, avec leur boîte à rythme et leurs guitares, c’est un peu la chute du mur pour tout ce milieu. Un groupe MAJEUR.

NDLA : Longue vie aux forains de la Moselle. Faites place au Prince Walid.

Negative Beats
Internet
Facebook

Quelques petites surprises vous attendent :

Sur les Bandcamp de Youth Revolution et de GWC. Pour en savoir plus sur les autres groupes :
Distorsions
The Crooked Axis
Dandelion Sky
She Calls From Berlin
Audran
Triceratops
Acapulco City Hunters
Luminance