Le boss de FXHE ne fait pas défaut à la légendaire productivité dont il fait montre depuis 2003 (4 albums au compteur et des EPs en pagaille). I wanna know est la première pierre posée en 2015 et fait la jonction avec l’excellent Romancing the stone sorti l’an dernier. Au cours de sa carrière, Omar-S a imposé un son fin et épuré, fil conducteur de ses disques. « I wanna know » suit cette règle de conduite avec un rythme soutenu, une mélodie obsédante et des vocaux omniprésents, oeuvre de James Garcia. Sans surprise, le morceau éponyme est parfaitement millimétré et conserve ce calibrage propre au producteur de Detroit. On n’est pas loin de sombrer dans la deep house bon marché, mais Omar-S sait approcher le précipice sans glisser (tout comme sur « S.E.X »). La face B pallie à ce problème de partie vocale avec une version « extramental », lire « extended » et « instrumental », allongée et amputée de son chanteur. On saura apprécier l’exercice de style de ce disque agréable, sans être transcendant.