Second Storey alias Alec Storey revient chez Houndstooth cet été avec un EP solide, suivant la sortie d’un album éclectique et précis et d’un maxi en 2014. Après avoir passé 2015 à collaborer avec un pape de l’électronique anglaise, Applebim (sous le pseudo ALSO) et avoir changé de studio, le jeune producteur est à nouveau prêt à en découdre sous son alias Second Storey, avec une approche fraiche et des idées toujours plus folles.

Bismuth contient 4 morceaux des plus acérés, au sound design aventureux. Le producteur de Bristol n’en est pas à son coup d’essai, et chacune de ses sorties reflètent sa volonté de précision dans la production comme dans les structures, toujours ludiques, jouant avec les codes de la musique UK pour mieux nous faire bondir.

« Bismuth » le morceau titre, avec son arpège étrange et ses ambiances électriques, nous plonge dans un trip aux accents garage funky des plus appréciables. « Vapor Valve » dissèque quand à lui une techno bien à l’anglaise, mais toujours pleine de singularité, avec les pads caractéristiques du jeune producteur et des arpèges pop évoquant Rusty et la scène électronique de Glasgow. « Grand Rapid » est quand à lui un morceau urgent, où des synthés mélodiques propulsés par une basse au groove mécanique des plus dansant, nous emmène dans une virée à haute vitesse, tel le passager d’un train dont on ignore la destination. « Helicat » démontre toute l’étendue des influences de Second Storey mais aussi son sens du rythme, puissant, subtil et résolument funky avec son coté IDM et ses excursion UK Bass évoquant les premières heures du dubstep. Un sound design a couper le souffle se retrouve sur l’ensemble du disque, servant le propos en accentuant des temps forts au sein des morceaux, leur conférant aussi une aura étrange, inclassable.

Bismuth est donc une réussite, comme souvent chez Alec Storey, qui compte peu de faux pas dans sa jeune mais prolifique carrière.

Second Storey – Bismuth EP disponible sur Houndstooth