Pour cette 40ème playlist et première de 2013, nous avons choisi un site musical que nous aimons beaucoup et qui reste aujourd’hui dans les plus novateurs de sa catégorie: Le Tournedisque.
LTD, comme il est surnommé sur la toile, c’est l’histoire de trois potes qui décident de faire découvrir leur musique au jour le jour. Un concept simple : se faire plaisir et partager des morceaux, sans critiques endiablées, sans blabla ni fioritures. Bref : que du son. Les trois compères postent quotidiennement des morceaux sur le site et l’appli iPhone, réalisent des mixtapes tous les mois et organisent des soirées avec des copains un peu partout en France. Cette playlist est à l’image du site : une grande ratatouille de pop, deep, funk, minimal et hip-hop. Pas vraiment de ligne directrice, juste les sons découverts récemment qu’ils ont toujours plaisir à écouter. Une playlist de très bon goût dont nous avons été très honorés que Le Tournedisque accepte de réaliser pour nous et qui permet de comprendre pourquoi leur site est une si belle réussite. Bonne écoute.

 

Avec « Bodily Functions », le petit père Herbert a sorti en 2001 un album blindé de pépites qui continuent encore aujourd’hui de nous secouer le cerumen. Alors quand son pote Koze décide de remixer l’un des meilleurs titres pour le rendre encore plus planant, on dit oui.
Parce qu’on a vite fait d’oublier à quel point les titres de Radiohead sont (parfois) très (très) bons, on a choisi cet edit directement importé de Brighton qui transfome le single Lotus Flower en machine à dancefloor. Bon, OK, on l’a aussi choisi parce qu’on maîtrise à la perfection les danses façon Thom Yorke.
Le côté hypnotique de la techno mixée au feeling et la chaleur de la house de Chicago, une basse incroyable qui te tient par les tripes, 9 minutes 47 secondes de bonheur. Repeat. Repeat. Repeat.
Mr Troy, c’est le beatmaker qui ne connaît pas l’erreur. On le suit depuis bien longtemps, et toutes ses prods font du sans-faute. Allez jeter une oreille sur son dernier album « Sketches« , ca vaut le détour. On va sans doute l’inviter pour notre prochaine sauterie.
Signés chez Future Classic (la maison du bonheur), les australiens de Mitzi semblent avoir réussi le tube pop parfait. La relève de Metronomy ?
Avec un rythme de production assez dingue depuis 6 mois, le néerlandais Bakermat réussit pourtant à garder un côté frais et très efficace à chacune de ses sorties. On reste impressionné par la capacité du bonhomme à trouver à chaque fois le petit twist qui fera mouche.
Dégotté par hasard au gré des recherches Soundcloud, un titre presque trop simple qui reprend un sample de l’une des chanteuses les plus touchantes des sixties : Wendy Rene. Pas de hasard, elle aussi à l’origine du titre « After Laughter Comes Tears » remixé par un certain…Nicolas Jaar.
Moody aka Moodymann aka Kenny Dixon Jr aka Just Another Niggah, ou comment faire d’un single de Lana Del Rey une pépite bourrée de cassures de rythme, de respirations étouffées et de groove funky. Plus globalement, tout son label KDJ regorge de pépites.
Du vent qui caresse les coccinelles, des bourgeons qui prennent vie, des petits oiseaux qui battent des ailes, il y a moins tout ça dans ce remix de Leslie Feist. Oui c’est mignon-kitschouille-féérie, mais on valide, parce qu’on a des coeurs gros comme ça.
Virgin Magnetic Material, c’est le mec de Tel-Aviv qui va t’inventer la deep-wave, la house-punk et qui est le seul à notre connaissance qui remixe de façon aussi élégante tous les grands classiques rock de ton enfance, de David Bowie aux Clash en passant par la bande à Ian Curtis. Rien à jeter.
Pour plus d’informations: Le Tournedisque / Facebook / Soundcloud