En 2013, plus précisément le 28 avril 2013, Lucas et Guerrinha ont fondé le label 40% Foda/Maneirissimo. De la house à la techno en passant par le jazz, le label est à l’image d’un terrain vague: un terrain de composition qui traduit une liberté absolue, sans limites, sans classification.

Une amitié est née de goûts communs. Les deux membres principaux ont donc naturellement mis leurs machines à l’unisson, ce qui a donné 40% Foda/Maneirissimo. Une entraide mutuelle découle de cette production, car si l’un créé un morceau, l’autre voudra le surpasser. Et ainsi de suite. Une guerre sans fin, dira t-on? Loin d’être dans une rivalité, cette influence mutuelle fait et fera sans doute progresser leur travail au fur et à mesure que le temps passe. Toujours plus fort et viser le plus haut possible, le binôme va sortir leur second vinyle aux alentours de la rentrée prochaine (Août/septembre 2016).

La particularité de ce label brésilien, est sa concentration sur la production musicale et non sur l’organisation de soirées, de mix, ou de live. Dans un premier temps, le label s’est essayé au CD-R, mais, aujourd’hui, ils préfèrent produire en meilleure qualité et en plus petite quantité, d’où l’utilisation du vinyle. En résumé, la production, et plus précisément la production vinyle est le but essentiel pour ce label. Guerrinha a d’ailleurs enregistré un morceau (Funk do Sindicalismo) au sein du label Future Times sous l’alias de Japa Habilidoso. Finalement, peut-être qu’un live ou quelques dates seront prévus non plus au Brésil mais bel et bien dans le reste du monde. Une affaire à suivre de plus près au cours des prochains mois…

La recette du succès? Un mélange de romplers, synthétiseurs ou boîtes à rythme (roland d50, yamaha dx21, elektron machinedrum, oberheim dmx) donne naissance à des sonorités old school. Les années 70-80-90 sont présentes au cœur de leurs productions mais également de leurs inspirations. Les artistes de prédilection de Guerrinha ne sont autres que Jan Hammer, YMO, Lyle Mays ou encore Paul Hardcastle. Un autre domaine qui touche les inspirations de Guerrinha ? Les jeux vidéos. Il a lui même commencé à faire de la musique avec des synthétiseurs grâce à bande son vintage The Bomberman Hero, un jeu vidéo disponible sur Nintendo 64. Le label, dans l’air du temps actuel, s’inspire également du neuf avec des inspirations américaines boogie/ funk à l’image d’Omega Supreme Records, People’s Potential, Voltaire Records ou encore du label russe Udacha.

Funk, jazz, house et techno, Guerrinha et Lucas ne s’arrêtent pas car ils font également partie d’un groupe de rock psychédélique brésilien: Seculos Apaixonados. Quant à la recherche musicale, le label s’agrandit de plus en plus: Akira S, Zopelar, Seixlack, Psilosamples ont ou vont prochainement enregistrer des morceaux. Pour le moment, leur premier vinyle est d’Akira S: Honda-San, en écoute libre sur leur Soundcloud.

Retrouvez davantage de musique sur la première playlist BF001.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/playlists/235209343?secret_token=s-zZQdA » params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height=’450′ iframe= »true » /]