Chères lectrices, chers lecteurs, dans cette nouvelle rubrique nous vous présentons nos coup de cœurs ainsi que nos dernières emplettes, afin de vous proposer une petite sélection musicale à aller chercher chez votre disquaire.

 

DONNIE TEMPO – Systems On ep (More About Music) – MAMSW3

Peu d’infos sur ce mystérieux Donnie Tempo qui a pourtant signé en 2001 un ep sur Alleviated Records, mythique label de Larry Heard. Donnie Tempo revient sur More About Music Records, label anglais qui milite pour une house résolument inspirée chicago.

Au programme trois originaux dont Reactor & Tazmanian virus, deux tracks unreleased de 1989 et de 1991. Incroyable, les deux titres n’ont pas pris une ride. Ça jack, ça groove, et ça prouve que l’esprit de Chicago perdure toujours aujourd’hui ! Tazmanian virus est un banger à jouer en club. TCB, morceau produit pour l’ep reste dans l’esprit des deux autres morceaux.

 

VernoN – She Can Dance (Dixon Avenue Basement Jams)DABJ 1203

Dixon Avenue Basement Jams, que dire de ce label ? Troisième release et troisième sans faute ! Après Jared Wilson, et Marquis Hawkes, c’est au tour de VernoN de sortir son premier maxi. Inconnu jusqu’à présent, pas mal de mystère entoure ce producteur. En tout cas, la travail sur les trois morceaux qu’il nous propose est impeccable. VernoN propose un ep house très prometteur. Nouveauté pour ce troisieme opus : présence d’un remix sur la Bside signé Fudge Fingas. Pour ceux qui ne connaitrait pas, il a notamment sorti un ep sur Rush Hour l’année dernière. On peut dire que son remix est un vrai bijou, il suffit d’une écoute pour retenir la mélodie. Allez y, c’est juste là :

 

INNERSPACE HALFLIFE – Astrodynam (EPISODES)

La nouvelle vague de producteur venant de l’autre côté de l’atlantique existe bel et bien. Hakim Murphy and Ike Release en sont les dignes représentants. Chacun de leur côté ou bien en duo sous Innerspace Halflife, ils se laissent guider par l’esprit de Jack comme ils se plaisent à dire. Troisième sortie sur un label qui a également vu le jour en 2012 (décidemment !). Cosmique et Brut à la fois. Petite préférence pour la A1 et la B2.

 

Truncate – Modify (TRUNCATE)

Voici une sortie techno classique certes, mais indispensable. Avec Truncate, on est habitué aux grooves lourds avec des toms qui roulent et qui tanguent dans tous les sens. Même recette pour cette septième release qui sort sur son label éponyme. Encore une fois, l’américain fait ce qu’il sait faire de mieux.

Un exemple avec 10TH :

 

Jared Wilson Ghettoblaster – 77777777 – 02

Cette represse est une pure bombe et remet au gout du jour la seconde sortie du label de Détroit 7777. Jared Wilson, pour ceux qui ne le connaissent pas, a une spécialité : l’Acid.  De la piste A1 à la B2, l’artiste nous offre  un panel large d’ambiance acides  allant de la track acid funky à la tuerie dancefloor en passant par la ballade. Bref un Ep bien complet avec 4 tracks ayant chacune leur propre univers avec pour dénominateur commun le  A de Acid!

 

Jovonn – Slammin’ Doors Ep – Objektivity – OBJ022

Difficile de résister à un Ep de Jovonn, une face A avec un groove de tueur, une mélodie enivrante, un morceau simple qui aurait pu être rapidement lassant mais dont la brièveté lui permet d’être concis et efficace.Face B on appréciera particulièrement la B2 avec ses samples vocaux  et son marimba qui animent et viennent compléter durant tout le track  l’ambiance deep. La piste B1 Jump Off est pas mal mais surement un peu trop dancefloor et aguicheuse à mon goût.

 

Persia – Persia – Casablanca Records- NBLP 7190

Une superbe disque de Disco sur lequel vous pourrez faire danser vos amis et même votre maman, tous les tracks sont cools mais le tube reste tout de même le fameux « Comme ci Comme ça ». Pour la petite histoire Casablanca Records ne vient pas du nord de l’Afrique mais de l’autre côté de l’Atlantique. La première grosse signature du label est le légendaire groupe Kiss mais par la suite la structure s’est fait connaitre avec Donna Summer, Patti Brooks ou Giorgio Moroder. Le groupe Persia est porté par la voix de Zell Black qui a fait ses armes sur Motown. Ils ont enregistré le disque au Ruck Sound studio qui s’est occupé de la plupart des disques de Donna Summer. C’est cheesy et c’est bien loin de la Techno mais ce disque est un must have.

 

Bookworms & Steve Summers – Confused House 1 – Confused House – CH001

Steve Summers est l’une des figure les plus emblématiques de LIES aux côtés de Ron Morelli, Bookworms est l’un des jeunes talents découverts sur le label. Les deux compères sont coloc et font tous les deux de belles choses en solo (écoutez le live de Bookworms à la Boiler Room LIES). Le concept des Confused House : des jams à 2 personnes faits uniquement à base de machine. Le résultat donne trois tracks House bien deep avec une son propre mais ruff et profond! Plus d’infos ici

 

Nothern Structures – Live from Somewhere – Sonic Groove – SG1257

Sonic Groove c’est le label de la légende Adam X, sous entendu, un label destiné à la techno qui frappe. Si nous ne savons rien du label Nothern Structures, leur musique n’en demeure pas moins intéressante : 4 sessions lives de techno à la fois deep et industriel avec un son bien rêche qui gratte la où ça fait du bien. Amateur de chill out s’abstenir.Plus d’info ici

 

Legowelt – The Paranormal Soul (Clone)

Enfin, on n’a pas encore eu l’occasion de parler de l’album de Legowelt sur le blog. Mieux vaux tard que jamais, je vais profiter de cette nouvelle chronique pour réparer l’erreur. Maitre incontesté de la scène house/techno made in Holland, Legowelt revient sur Clone avec l’album The Paranormal Soul, parfaite fusion entre les sons de Detroit, Chicago, New York et de la rave UK…  Dès les premières notes, on est envahi par la profondeur du son anaologique de Legowelt. C’est comme si le néerlandais rentrait en communion avec ses machines.  Pour être honnête, je me demande bien comment il fait : quand on regarde son studio, je me dis qu’il ne doit même plus savoir ou donner de la tête vu le nombre de synthés qu’il possède.

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que le néerlandais sait comment faire dialoguer toutes ses machines entre elles : Legowelt trouve toujours le ton juste, n’en fait jamais trop et on se plait à écouter les 12 morceaux de l’album. Voyages dans le temps, voyage mélodique, tout est réuni pour faire de ce « Paranormal Soul » un grand album. Bravo, rien à redire.

 

Superlongevity I – Perlon – Perl010

Perlon c’est un peu un péché mignon, et un paradoxe. Label de référence dans la musique électronique allemande depuis près de 15 ans, il semble qu’aujourd’hui que beaucoup de fans de Perlon soient aux antipodes de ce que prône le label initialement. En effet, si le label originaire de Francfort a pris pour habitude de promouvoir de la musique non formatée mais toujours groovy et aux sonorités diverses et variées, beaucoup s’entêtent à n’y voir qu’un label minimal. Lorsque j’ai vu cette represse contenant à mes yeux l’un des plus beaux tracks du label il semblait pertinent de souligner les nombreuses facettes du label. Entre le Spritzcussion de Ricardo Villalobos ou le Bushes de Markus Nikolai, il existe une multitude de groove que le label n’a eu de cesse d’explorer.