Romanthony

Nous avons décidé d’innover un peu et de créer cette nouvelle rubrique, TOP10. Son but sera de créer des charts sur des sujets sérieux, absurdes ou décalés et de proposer une alternative funky à nos playlists hebdomadaires. Pour cette première, nous avons décidé de revenir sur le travail d’un artiste important pour nous et qui nous a quitté bien trop tôt, Romanthony.

On sait, son décès commence à dater, on n’a pas été réactifs, pas besoin de remuer le couteau dans la plaie ! Toujours est-il que nous avons réfléchi à 10 morceaux qui représentent pour nous ce chanteur & producteur Made in New Jersey (c’est entièrement subjectif hein). Si vous vous intéressez un tant soit peu à la culture new-yorkaise, vous êtes probablement au courant de l’aversion qu’éprouve les New Yorkais envers les habitants du New Jersey (en témoigne le reality show « Jersey Shore »). Chez nous, on s’en cogne un peu, et on respecte un minimum le New Jersey pour certains artistes de talent qu’il a enfanté tels quel Todd Edwards ou encore Romanthony en l’occurrence. Mesdames, messieurs, voici notre hommage à cet homme qui aura marqué la musique électronique, et plus particulièrement la house, sans vraiment avoir la reconnaissance qu’il méritait. Paix à son âme.

1 ) Romanthony – Trust (Ghost Mix)

Sorti en 1995 sur l’excellent label New Yorkais Downtown 161, ce morceau est d’une puissance affolante. Les parties vocales sont, comme souvent avec Romanthony, tout bonnement exceptionnelles. Mention spéciale à la montée à 3mn50. A savoir qu’il existe aussi une très bonne version de ce morceau, remixée par Kerri Chandler.

2) Romanthony – Hold On

D’abord en 1994 sur le label Black Male Records puis 5 ans plus tard, sur le désormais mythique label Français Roulé (d’où le futur travail sur Discovery des Daft), ce track est porté du début à la fin par la voix d’un Romanthony au sommet de son art. Les arrangements, et plus particulièrement les chœurs sont d’une justesse rare.

3) Romanthony – Bring U Up

Toujours en 1995, période d’une créativité exceptionnelle pour l’artiste originaire du New Jersey. On y retrouve tout ce qui fait la force des ses morceaux. Une rythmique simple, une voix juste et puissante et des cœurs entêtants pour relancer le tout. Mention spéciale ici à Trojan Horse.

4) Romanthony – Up All Nite

Sorti en 1998 ce morceau aux sonorités House vient, une nouvelle fois, nous montrer la capacité de Romanthony à faire des parties vocales la pièce centrale de ses morceaux. Et ceux, même quand ce n’est pas lui qui pousse la chansonnette. Quelque chose de poétique, de nostalgique se dégage de ce track.

5) Romanthony – Floorpiece

1999 pour ce track, toujours sur Black Male Records. Ambiance plus dark et torturée que sur les précédants. Le morceau est puissant et traversé, ça et là, par des grésillements, des grincements qui viennent approfondir les nappes vocales qui se superposent petit à petit.

6) Romanthony – Let me show you love

Nous, kids de la fin des années 80/début des 90s, avons découvert Romanthony grâce à un certain duo casqué. Mais il n’est pas rare de rencontrer des trentenaires ou amateurs de house de l’autre côté de l’Atlantique d’avoir été marqué à jamais par ce morceau puissant et simple, idéal pour booster un DJ set.

7) Romanthony – The wanderer

C’est probablement mon morceau préféré du bonhomme. Ça n’a rien d’un tube dance-floor mais pue la fin de soirée. C’est calme, beau et ça prend aux tripes. Une ballade électronique soulful comme on en fait rarement ! J’avais justement fait l’acquisition de l’EP dans une brocante hongroise pour la minable somme de 500HUF il y a un mois. La vie joue parfois de drôles de tours…

8) Daft Punk – Too Long ft. Romanthony

On y vient… On s’est promis de ne pas évoquer tout le brouhaha autour du duo de Versailles qui secoue la planète et vient tout juste de battre le record du nombre d’albums le plus vendu du siècle en France. Or, il faut bien avouer qu’ils ont eu la classe de tirer quelques producteurs de l’ombre comme Scott Grooves, Todd Edwards, I:Cube ou… Romanthony ! Sur le même album, « Discovery », il a également donné sa voie à One more time.

9) Alex Gopher – party people (romanthony extended version)

Ce morceau n’est certes, pas son meilleur. Et il n’a joute pas grand chose à la version originale. Mais il montre les liens étroits qu’a tissé Romanthony avec la French Touch de l’époque, quand elle frisait l’excellence.

10) Romanthony – Ministry of love

On finit sur Ministry of love qui vous donnera la pêche pour démarrer votre soirée. C’est ensoleillé, pêchu et ça donne clairement envie de faire la teuf.

@CharlyBCT & @CyprienBTZ