« From coast to coast, the soul of Detroit runs deep… »

Voici ce que l’on peut lire sur les sorties du label Rocksteady Disco, qui délivre ces jours-ci sa toute première compilation, sobrement intitulée All Stars Vol. 1. Créé en 2014 par Peter Croce, le label est un clin d’oeil plus qu’appuyé au rocksteady, genre qui marqua, entre 1966 et 1968, la transition entre le ska énergique et jubilatoire et le reggae, plus doux et mélodieux. Puisant ses inspirations aussi du côté de la northern soul et du rythm’n’blues, le rocksteady se veut plus lent et groovy que ses prédécesseurs.

Appliqué aux genres dominants de notre époque, le style du label jaillit immédiatement : une house douce et down-tempo teintée de disco, de claviers et, quelques fois, de samples plus aventureux piqués à la soul ou au r’n’b. Peu surprenant, tant Rocksteady Disco place Detroit au coeur du processus créatif en une déclaration d’intention à la fois belle et désuète, à l’heure de l’ouverture musicale globale : l’héritage des artistes, musiciens et producteurs qui ont façonné, créé et fait rayonner les musiques de la Motor City est primordial, fondamental, et passe avant tout.

Un poids et une influence qui ne font donc aucun doute sur les quatre morceaux de cette compilation. Le disque s’ouvre avec un Pontchartrain au sommet de sa forme, entre disco appuyée, samples bien sentis et envolées lyriques. Un petit bijou. La suite est servie par La Fleur – remixé ici par Peter Croce – entre une house breakée et un funk froid, tout en claviers et slap de guitare basse.

On change de face et d’intentions pour une approche plus dancefloor – ce qui est loin d’être une mauvaise chose. G2S et Pontchartrain de nouveau livrent tour à tour deux excellents DJ tools, dans leur forme la plus simple et la plus efficace, sans pérégrination ni détour abscons.

« From coast to coast, the soul of Detroit runs deep… » est, tout compte fait, une magnifique déclaration d’amour à une Motor City qui n’en finit plus de se relever et de briller.

Rocksteady Disco – All Stars Vol. 1 est disponible en pré-commande sur le Bandcamp du label.