Gorillaz est de retour. Et le groupe mené par Damon Albarn a décidé d’en découdre avec un premier titre et un clip ravageur et éminemment politique. « Hallelujah Money » interroge les rapports entre le pouvoir, la corruption  et la compassion et fait une référence non voilé à l’élection aux Etats Unis de Donald Trump. Le morceau révèle également un nouveau collaborateur en la personne de Benjamin Clementine. Ce titre préfigure sans doute un nouvel album, à venir cette année.