Haterz - Phonographe

Ils étaient assurément LES internautes à suivre durant le clash Booba/La Fouine qui a enflammé la toile en ce début d’année. Le dernier affrontement du genre commençait à dater, et celui-ci a bien fait parler de lui. Haterz ne les a pas loupés. Ça fait un moment qu’on se marre devant leurs tweets assassins et leurs posts Facebook décapants, que ce soit en voiture ou en cours, on les suit de partout. On s’es donc dit qu’ils méritaient largement leur place ici.

La culture rap est malheureusement trop peu relayée en France. Et quand elle l’est, il est rare que le niveau atteigne celui de l’ABCDRduson et le contenu est toujours le même : dernier clip, dernier disque… Le crew des Haterz n’a pas souhaité entrer dans ce jeu-là et a préféré prendre cette culture au contre-pied en balançant des piques bien senties aux acteurs du game, tout en restant respectueux. Leurs coups de gueule sont toujours accompagnés d’illustrations mettant en scène des gros nerds devant leurs ordinateurs commentant l’actualité rap (mais pas que) à leur sauce. Et c’est toujours réussi. Le crew nous relate chaque jour les légendes urbaines et se pose des questions existentielles (comment bien vieillir dans le rap ?). Ils ont récemment fêté leurs 4 ans avec la création du Dégénérappeur, le seul outil qui vous permet de clasher vos amis. Par ailleurs, si vous êtes à cours de papier cadeau, on vous conseille celui qu’ils avaient dessiné à l’occasion des fêtes de fin d’année 2010 : « Si tu kiffes pas, tu le vends sur E-bay et pis c’est tout ». Allez également faire un tour du côté de leur shop en ligne, vous pourrez faire l’acquisition d’une tasse « P », un tablier de cuisine « on va te cuisiné batar » ou encore un plaid « Non coupable ».

Aujourd’hui, ils nous ont préparé une playlist qui accompagnerait les moments importants ou difficiles de la vie. Et on a eu droit à notre propre illustration ! Trop d’honneur :

Radiohead – I might be wrong

Le morceau pour s’asseoir dans la forêt, regarder le ciel et réfléchir au sens de la vie en fronçant les sourcils

Baby Huey – Hard Times

Le morceau pour se mettre des coups de pied au cul quand tu sais que tu as des trucs à faire mais que tu préfères raconter des blagues sur Twitter.

Alan Silvestri – Delta Force Soundtrack

Le morceau à écouter 3 minutes avant la sonnerie de la récréation de 10h pendant laquelle tu as juré que tu règlerais tes comptes avec le connard de la 4ème B

Alicia Keys – Feelin U, Feelin Me

Le morceau pour niquer une mannequin italo-rwandaise à qui tu as offert un verre de chardonnay à la Fashion Week et que, sous une fine pluie d’été, tu as ramenée dans ton loft new-yorkais.

Livré avec un texte tout prêt à dédicacer à la meuf : Laisse la fenetre ouverte comme dirait Ox, que l’odeur de la nuit se mélange à ton parfum. La lumière bleue de la ville éclaire la chambre, nos ombres dansent sur un plafond inconnu, l’air frais taquine les draps froissés et ta peau brulante. Ton visage déchire l’obscurité, tes courbes dessinent l’éternité et avec un peu de chance, le soleil ne se lèvera pas demain.

Kavinsky – Road game

Le morceau pour rouler la nuit à 230Km/h au volant d’une Maserati GT, entrer dans un tunnel, prendre la 2ème sortie à droite, arriver sur un parking d’hypermarché vide et taper des drifts en arrachant le frein à main

Rocky – Training Montage

Le morceau pour commencer ton footing, finir ton footing, accélérer pendant ton footing, faire des pompes, des abdos, des tractions, des développés-couchés, couper du bois, soulever des charrettes, escalader des montagnes, soulever des rochers et mettre KO des russes de 2m10.

Phoenix – If I ever feel better

Le morceau pour enfin oser se lever de la banquette du club et, passablement aviné, glisser jusqu’au centre du dancefloor dans un moonwalk approximatif avant de communier avec la musique (bien que tu ne saches pas du tout danser)

Montell Jordan – This is how we do it

Le morceau qui permet depuis 1995 de lancer un set hip hop/R&B pendant une soirée appart et d’informer les gens que c’est toi qui vas choisir les morceaux maintenant

2Pac – Only God can judge me 

Le morceau pour quand, 6 mois plus tard, tu reçois un coup de fil d’une mannequin italo-rwandaise que t’as niquée un soir, qu’elle t’annonce qu’elle est enceinte de toi et, qu’après avoir prétendu que c’était un faux numéro, tu lui demandes d’avorter

Dead Prez – You’ll find a way

Le morceau à écouter lorsque tu es dans la salle d’attente de ton dentiste et que tu sais que tu vas avoir droit à une anesthésie des gencives pour qu’il puisse te poser un bridge sur ailettes

NERD – Lapdance

Le morceau pour prendre de la coke, te jeter contre un mur, mettre des claques sur le premier cul (nu) qui passe et te faire un tatouage énorme que tu regretteras le lendemain matin, si tu arrives à survivre aux prochaines heures

Sleepy Brown feat. Pharrell Williams et Big Boi

Le morceau pour préparer amoureusement un poulet rôti le samedi soir après s’être chauffé en regardant Top Chef en replay

Frank Ocean – Swim Good

Le morceau qui te rappelle chaque jour que tu prends le métro et rampe sous terre dans des couloirs grisonnants la tête collée contre une vitre crasseuse, au lieu d’être assis une Honda NSX et de rouler fenêtres baissées vers la côte Ouest des Etats-Unis en disant merde à la vie et à son train-train quotidien. Le morceau pour déprimer tout en bougeant la tête quoi.

A$AP Rocky feat Skrillex et Birdy Nam Nam – Wild for the night

Le morceau que tu joues lorsque tu as dormi pour la 1ère fois chez une meuf et qu’au réveil, tu as besoin d’aller aux toilettes mais qu’il faut un truc pour masquer le bruit parce que ça craint un peu

Manchester Orchestra – Simple math

Le morceau à jouer dans ta tête lors de ces dernières secondes pendant lesquelles ta vie défile devant tes yeux

Haterz
Internet
Facebook
Twitter

Retrouvez toutes nos playlists sur notre chaîne Youtube !