Il nous arrive de temps à autre de publier des playlists rap pour ne jamais oublier d’où l’on vient. Cette semaine, ce sont Olivier et Stephan qui pilotent avec cette « Drive Slow » qui parle d’elle-même :

Parce qu’il n’y a pas que New York et Los Angeles sur la carte des Etats-Unis, Phonographe Corp vous propose de faire un petit tour dans le Southside au volant de votre Old School Cadillac. Longtemps mise à l’écart par la force de frappe de l’école New-Yorkaise et Californienne dans les années 90 et début 2000, malgré le succès national des groupes locaux comme Outkast, UGK et les Geto Boys, la scène South à finalement pu émerger et s’épanouir pleinement au milieu des années 2000 pour devenir peu à peu le centre de gravité de la culture Hip-Hop toute entière (cf le New-Yorkais A$ap Rocky et ses influences ouvertement sudistes). Aujourd’hui les sonorités et l’identité South fédèrent bon nombre de rappeurs des quatre coins des Etats-Unis et même en France où les poids lourds du Game actuel n’hésitent pas à importer la Trap Music d’Atlanta pour la cuisiner à la sauce française (Kaaris – Dès le Départ). L’occasion pour nous de vous proposer une rétrospective (non-exhaustive) de ce qui se fait de mieux depuis ces dernières années dans le South.

Alors éteignez donc votre GPS et laissez vous guider par les sonorités résolument Dirty de cette « Drive Slow Tape » concoctée spécialement pour vous en exclusivité.

“ If you wanna be Down in the Dirty. Drive Slow Homie !  “

BIG  KRIT FEAT SLIM THUG & LIL KEKE – ME AND MY OLD SCHOOL

On entame notre Ride avec le Mc/Producteur du Mississippi et son hymne au Drive Slow. Big Krit fait parti de la relève du Dirty South depuis quelques années. En 2011, on le retrouve en couverture du numéro  spécial de XXL Freshman of the Year (une catégorie qui regroupe chaque année tous les jeunes espoirs du Hip Hop américain). Son premier album est sorti l’année dernière sous le nom de « Live from The Underground« .

TITO LOPEZ – THE BLUES

Premier single du rappeur qui vient de signer un deal chez Capitol. Tito Lopez délivre son blues sur une production de Organized Noize ( notamment connus pour avoir travaillé avec Outkast).

TRAE THA TRUTH FEAT TEXAS ALL-STAR – I’M FROM TEXAS

Souvent à l’initiative de morceaux aux featurings interminables ( « I’m on » et « I’m on 2.0« ). Trae vient de Houston et se la joue chauvin sur celle-ci en invitant tous ses potes du coin (Paul Wall, Slim Thug, Kirko Bangz, Bun B). On peut retrouver aussi son cousin Z-Ro avec qui il forme le groupe Assholes by Nature.

LUDACRIS FEAT RICK ROSS & BUN B – DOWN IN THE DIRTY

Trois états, trois piliers sont représentés sur ce BANGER de Clinton Sparks (on ne peut pas le louper dans le clip). Les fréquentes collaborations entre les piliers du South font sa force pour le plaisir de ses auditeurs.

UGK – THE GAME BELONGS TO ME

Quand on parle Dirty South, on ne peut pas passer à côté des Underground Kings de Houston qui opèrent  sur le terrain depuis 1987. Le clip marquera l’une des dernières apparitions de Pimp C, mort d’une O-D de « Purple Syrup » quelques mois après la sortie du single.

T.I – THE WAY WE RIDE

On continue de cruiser et cette fois-ci, on flâne à Atlanta avec le dernier single de T.I tiré de son dernier album « Trouble man: Heavy is the head« , produit par 1500 or nothin (collectif de producteurs, écrivains, rappeurs).

BIG KRIT FEAT LUDACRIS & BUN B – COUNTRY SH*T (REMIX)

Si tu roules assez doucement, tu auras le temps de faire un tour dans la cambrousse. Big Krit, qui est à l’origine du morceau, nous a fait le plaisir de rassembler trois générations de MC et cela donne un Street-Single vraiment efficace.

YELLAMAN FEAT LIL POOH & KD – GETTIN REAL HIGH

Inconnu de la scène U.S, Yellaman vient de Dallas et se fait produire par le talentueux producteur belge Dave Luxe qui a produit la totalité de son album solo « Smooth Sailin’ « . Yellaman et ses homies ont la tête dans les nuages sur un sample d’un standard de la Soul music composé par Teddy Pendergrass.

Z-RO & SLIM THUG – SUMMERTIME

Il est temps de faire un petit break ensoleillé dans un parc.Tu as bien mérité ce Summer Jam généreux en kitsch. Slim Thug impose son charisme texan, épaulé par Z-Ro au chant qui rend hommage au couplet de Nate Dogg sur le classique « Ain’t no fun » de Snoop dogg ( Album « Doggystyle« ).

2 CHAINZ – PIMP C BACK

Pour les rappeurs venant du Sud, Pimp C (U.G.K) est un pionnier de la scène South comme Scarface, Outkast, Three 6 Mafia etc… 2 Chainz  est originaire d’Atlanta. A l’époque, membre du duo Playaz Circle. Il connait le succès depuis sa signature chez Good MUSIC (fondé par Kanye West) sans oublier ses premières influences en rendant hommage à Pimp C.