Issu d’une famille de musiciens Jazz et de DJs, Kerri Chandler avait dès sa naissance des tables de mixage et une collection de disques très fournie à disposition dans chaque pièce de sa maison. Sans surprises, il démarre sa carrière de DJ et producteur en 1991 à East Orange, ville du New Jersey coincée entre Newark et les terres. Si celle-ci a commencé sur un malentendu, l’auteur de « Bar A Thym » a tôt fait de confirmer son instinct musical et ses aptitudes de technicien en produisant un nombre incalculable de disques sous de multiples alias. Souvent considéré comme l’inventeur de la Deep House, Kerri Chandler en a au moins posé de solides bases et a largement contribué à sa genèse. Il fait partie de ces artistes qui ne se reposent jamais : entre ses sessions studio et ses tournées ambitieuses, il trouve le temps de s’occuper du label créé à ses débuts, Madhouse, et de lui offrir un petit frère, Madtech.

C’est en signant son premier disque sur Atlantic qu’il fait la connaissance de Jerome Sydenham avec qui il nouera une amitié indéfectible. L’autre tournant de sa carrière fut la rencontre avec DJ Deep qui l’invita à faire ses premières dates en France (au Rex Club) et qui lui offrit une place de choix dans son label (Deeply Rooted House). Kerri Chandler c’est également un monstre de studio qui a très tôt compris l’intérêt d’avoir un son impeccable et une configuration club irréprochable. Il  n’est d’ailleurs pas rare de le voir passer 1 heure à régler lui-même les speakers avant une prestation. C’est d’ailleurs pour cette réputation d’ingénieur méticuleux qu’on l’a d’ailleurs consulté pour la conception du Rotary Mixer DJR 400. Pour en savoir plus, lisez notre interview réalisée il y a quelques années.

Reconnaissables entre mille, ses morceaux répondent à une structure bien précise et à des techniques de production maîtrisées qui ont fait de Kerri Chandler une machine à tubes durant plus d’une décennie. Définir son oeuvre en une poignée de morceaux relève de l’impossible. On s’est donc posé la question suivante : si l’on devait faire découvrir son travail auprès d’un(e) profane, quels seraient les morceaux qui nous viendraient immédiatement à l’esprit ? Il en a résulté une liste de 30 tracks choisis sans hésiter par toute la rédaction de façon extrêmement spontanée (entendez par-là en moins de 6 minutes). Ce Top pourvoit donc un large aperçu des projets, des alias ou des remixes de l’un des plus grands artisans de la Deep House que le genre ait compté.

Comme un clin d’oeil au passé, DJ Deep et Kerri Chandler se produiront ensemble une nouvelle fois au Rex ce vendredi. L’ami Volcov se joindra également à la fête ! Retrouvez plus d’infos sur Facebook.