Producteur et DJ basé à Amsterdam, Suzanne Kraft a réalisé sa seconde sortie sur Melody As Truth, après « Talk From Home » paru l’année passée. Celui qui fait aussi partie de Pharaohs (Los Angeles) ou Blasé s’évertue ici à créer les sonorités les plus deep et soyeuses qui soient et met en avant son côté synth/geek.

Le premier titre « Body Heat » nous entraîne directement dans l’univers de cet EP aux dimensions expérimentales. Ne cherchez pas un rythme ou un groove ; écoutez les couches de sons se superposer, le genre de saxophone résonner, les filtres absorber la basse. Ce que l’on ressent à l’écoute est décrit par l’artwork : on flotte sur un son aux contours flous, quasi abstrait. Mais pas transcendant pour autant. On est plutôt incités se laisser porter par notre imagination, comme le suggère « Further », le dernier titre.

S’ensuit « Bank », la seule track dotée d’un beat clairement identifiable, au tempo lent et en 3/5, « en dehors du temps », histoire de rester fidèle à l’esprit de ce 7 titres. La cymbale charleston nous guide à travers des nappes et riffs de guitares répétés qui parcourent le panoramique. La ligne de basse est épurée, efficace.

« Fragile » est fait d’évolutions intéressantes de synthétiseurs, qui met en valeur les techniques de sound design domptées par l’artiste, à l’instar de « Scripted Space » où les basses fréquences, mises à distance par une réverbération, sont réchauffées par des touches de claviers variées. Notez qu’on trouve sur ce dernier titre un groove, amené par un kick réduit à son minimum du plus bel effet.

Finalement, les morceaux de cet EP, bien que parfois intéressants, sonnent plutôt comme des tentatives qui resteront vaines pour dépasser l’émotion et la douceur dégagées par « Flatiron », issu de son précédent EP sur ce même label.

Tracklist :
A1 – Body Heat
A2 – Bank
A3 – One Amongst Others
A4 – Fragile
B1 – Zé
B2 – Scripted Space
B3 – Further

Release : 1 décembre 2016
Label : Melody As Truth