Cover de la compilation LACREME #1, réalisée par l'agence Creaminal.

L’art de la compilation a toujours été un domaine assez difficile à maîtriser même si tout fan de musique s’y adonne très rapidement dès son plus jeune âge. On se met alors à faire des compilations pour tout: les débuts de soirées posés entre potes, pour essayer de draguer une nana, pour faire le ménage, pour se mettre de bonne humeur le matin,… Bref pour tout !! Le format de la compilation a aussi évolué avec le temps: de la cassette à l’époque de nos parents, au CD durant les années 1990 et 2000, au MP3 jusqu’à une succession de titres sur Spotify ou Deezer que l’on appelle désormais playlist. Les temps changent, les habitudes restent.

Et cette habitue, cette tradition même, l’agence de supervision musicale Creaminal a décidé de la perpétrer aujourd’hui en 2013, avec la sortie de leur propre compilation, LACREME #1. Après s’être occupée de l’excellente bande originale de la série Les Revenants composée par Mogwai et de celle de L’Ecume des Jours de Michel Gondry, l’équipe de Creaminal nous montre une fois de plus ses talents de digger, sélecteur, explorateur de la Toile à la recherche DU  MORCEAU !

Il en résulte alors une compilation de « 12 pépites fraichement extraites des méandres du net », chopées sur des Soundcloud ou des Bandcamp d’artistes encore inconnus du grand public. Comme quoi la notoriété n’est pas gage de qualité; on ne tentera pas de vous le démontrer un enième fois. LACREME #1 s’ouvre sur le tube de cette compilation, « In Decay », du canadien Phèdre. On retiendra aussi le « Forever Yesterday » de Earth Mk. II légèrement rétro et qui sonne presque garage californien à la Burger Records; le sexy « In Treatment » de Kirk Spencer; « Try To Be », la balade électronique de Blue Hawaii; et « Unexpected Sad Letter », le morceau radioheadesque du seul Frenchy de cette compil, Domotic.

Une compilation classe, cohérente où l’on sent le véritable travail de recherche et la volonté de faire partager des artistes qui leur « tiennent à coeur ». Là où beaucoup ont échoué en sortant des compilations décousues et un peu « fourre-tout », Creaminal réussit en se plaçant comme un révélateur d’artistes émergents susceptibles de plaire à tous. Mais une compilation qui étonne aussi par sa cover dont l’artwork a été réalisé par Leslie David,  jeune graphiste parisienne, ayant déjà dirigé la DA du dernier album de The Rapture et des sorties du label Bromance.

Parce que ces artistes méritent donc d’être connus, Creaminal sortira deux fois par an une douzaine de titres sur leur compilation LACREME que vous pourrez retrouver en digital, cd mais aussi vinyle. Les premiers seront d’ailleurs disponibles chez Colette à partir du 15 Juillet. En attendant, vous pouvez l’écouter ici.

Release Party de LACREME #1 ce jeudi 4 Juillet au Jackets : Event Facebook

Pour plus d’informations sur LACREME: Facebook / www.creaminal.com