« And by diving inside of ourselves, we will discover our Mother ». C’est par ces mots que le morceau d’introduction de Patchworks, une compilation mise sur pied par Sassy J, se termine. « Mother of Mantras », c’est son nom, sonne alors comme un intention, un manifeste. Très peu de mots pour définir ce qu’il va suivre : une recherche stylistique & spirituelle de nos origines. Et par nos origines, on entend ici ce qu’il nous façonne autant en tant qu’auditeur qu’artiste de musiques électroniques. 

À la vue du tracklisting, on peut d’or & déjà se dire que Sassy J connait son sujet. Mr. Fingers, Hanna ou Georgie Anne Muldrow pour les plus connu.e.s – Nu-Era, 2000black ou Aardvarck pour les plus confidentiels. Mais à y regarder de plus près, un point commun les lie à Sassy J – Judith Biffiger dans le civil : d’idoles musicaux, ils sont devenus des collaborateurs & amis. Dego, légende londonienne dance, a été invité à plusieurs reprises à Patchwork, résidence que Sassy J tenait en ville. Avec Kaidi, ils formaient alors le duo 2000black et c’est tout naturellement qu’un titre inédit, « Plastic Jam », atterrit sur cette compilation. Et c’est aussi simplement que Mark Clair, collaborateur de Dego, déboule avec un titre 100% Détroit sous son alias Nu-Era, « Mirror Images », ainsi qu’un titre avec Alex Attias, « Jelly Bubble Rise ». 

Du copinage ? Oui, certainement. Mais aussi, un juste retour d’ascenseur à des musiciens, producteurs & DJs qui ont forgé la culture musicale et au passage, la carrière, de Sassy J. Une culture qui oscille entre racines jazz & soul, un amour pour la house & les circonvolutions techno.

 

Les 13 titres sonnent comme un passage de témoin, un hommage appuyé mais sincère à de grandes figures de sa culture musicale personnelle : loin d’être hors-sujet, Patchworks infuse une vision ouverte & curieuse de la dance music au sens large du terme. Du douceâtre « Survivor » du pape de la deep Mr. Fingers, en passant par le chamanisme de « Aap Noot » de Aardvarck ou le percussif « Jelly Bubble Rise », Sassy J nous transporte dans ses intimes envies pour nous transmettre ce qu’il y a de plus beau. 

Sassy J, Patchworks