Depuis plusieurs décennies, le festival Atonal prend place au coeur du complexe qu’occupe le réputé club Tresor. Cette année ne déroge pas à la règle, l’affiche offre une liste hallucinante de lives et DJ sets très attendus.

Le festival occupe la totalité de l’espace qui entoure le bloc de béton monolithique qu’est le Tresor : plus de 50 lives & DJ sets auront lieu entre le Kraftwerk, l’immense hangar qui longe la rue, les salles mythiques que sont le Globus et le Tresor. Pour l’occasion, le Ohm, club aux allures d’ancienne boucherie, ouvre également ses portes. Niveau musique, inutile de s’attendre à se faire caresser les oreilles à coups de House, Funk ou Disco, Atonal est un festival d’été qui ne tombe pas dans les lieux communs. On fait la fête au cœur d’une ville qui est tout sauf balnéaire, avec des lives expérimentaux qui repoussent les frontières des machines et on danse sur de la techno plus mentale que festive. Néanmoins, les organisateurs font les choses bien et proposent des espaces relax en extérieur, propices à la sieste (l’auteur lui-même a piqué un somme sous une yourte).

Pour y voir plus clair au milieu de cette immense affiche, nous avons retenu 4 artistes à ne manquer sous aucun prétexte durant ces 4 jours de festivités (16 au 20 août) :

Carla dal Forno

Chanteuse australienne dorénavant installée à Berlin et membre de F Ingers, Mole House et Tar Car, Carla Dal Forno dévoile son premier projet solo fin 2016 avec un premier EP puis un album sur Blackest Ever Black. Froide, sensible, mélancolique, sa musique à mi-chemin entre pop et new wave ne laisse pas indifférent et son live se mariera parfaitement aux autres performances expérimentales et club.

Equiknoxx

Si vous nous suivez régulièrement, le nom de Equiknoxx ne vous est pas étranger : leur album Bird Sound Power était clairement notre coup de coeur de 2016 avec ses instrus rappelant les belles heures du Dub et des débuts de la musique électronique. Immanquable !

Broken English Club

Oliver Ho vient tout juste de sortir son deuxième long effort sur le label new yorkais que l’on ne présente plus, L.I.E.S. N’attendez pas un album taillé pour l’été : pas de basses funky ou de nappes vaporeuses, seulement des grooves chelous et triturés qui devraient faire leur effet en live.

DJ Stingray

Impossible de parler de Atonal sans évoquer la légende DJ Stingray, membre de la nébuleuse Drexciya qui livre depuis la fin des années 80 des bombes dance floor et des DJ sets bruts, sans aucune concession. DJ Stingray vise toujours juste…

Vous l’aurez compris, Atonal ne se limite pas à ces seuls actes car c’est plus de 50 artistes qui sont invités à se produire durant ces 4 jours de folie froide. On compte notamment notre gars Simo Cell, N1L, Fjaak, Trevor Jackson, Peder Mannerfelt et même Pépé Bradock. L’accent est également largement mis sur l’aspect visuel et de nombreux VJs se chargeront d’habiller le festival. La programmation complète est proprement hallucinante et est à retrouver sur le site officiel de Atonal.

Surprise : 2 passes pour tout le festival sont à gagner ici !

Website – Event FB – Tickets