Cela ne vous a pas échappé – car on martèle nos réseaux avec – nous sortons notre premier livre ! C’est un événement et une grande fierté pour nous : il met en exergue tout le travail réalisé sur 10 ans et remet à l’honneur de beaux articles. Nous avons énormément travaillé dessus et nous avons pensé que nos conseils pourraient servir à qui que ce soit souhaitant se lancer dans l’aventure. Retrouvez donc ici toutes les étapes réalisées lors de la création du livre Le blog est mort, vive le blog ! 10 ans de journalisme imparfait.

 

Préambule

Pour celles et ceux qui ne nous connaissent pas, nous organisons des événements depuis 2010, entièrement autofinancés. Nous avons commencé dans des bars avec des bouts de ficelle, puis des clubs à faible capacité pour atteindre le Rex Club, La Machine du Moulin Rouge ou feu Concrete. Cela ne s’est pas fait en un jour, et nous avons constamment remis nos billes dans les projets suivants. Nous avons également beaucoup travaillé notre notoriété par le site qui comporte des interviews, mixes, articles…

Petit à petit, mois après mois, nous avons dégagé des bénéfices qui nous ont permis de réunir un budget pour lancer ce projet. Je me souviens notamment d’une phrase d’un prof de comm de mon IUT : “ne lancez pas de projet si vous n’avez pas déjà collecté 50% de la somme budgétisée”. Nous avons gardé cette ligne directrice, et cela nous a permis de ne pas mettre la clé sous la porte après un four (heureusement, cela nous est rarement arrivé).

Avec cette ligne directrice, nous avions en caisse de quoi avancer les frais et lancer les opérations !

La conception

Le tri

La première étape a consisté à trier les articles selon plusieurs critères :

  • Il fallait des internationaux mais aussi des français
  • Nous souhaitions réunir des pontes de la musique électronique et des newcomers
  • L’article devait être bien écrit et “consistant”
  • Enfin, chaque rédacteur devait être représenté.

Nous avons donc extrait la liste des articles, short-listé nos coups de coeur puis débattu en équipe. Pour tout vous dire, il n’y a eu aucune discussion houleuse et nous avons facilement trouvé un consensus.

L’organisation

Au fil des réunions, des axes se sont dégagés. Avec le recul des 10 années de travail, nous avons identifié beaucoup d’articles parlant de la collection de disques et de la réédition, d’autres citant les créateurs de la musique électronique puis des interviews de producteurs et DJs hexagonaux. Nous avions nos chapitres !

Pochette avant livre Phonographe Corp

L’édition

Nous n’avons pas toujours porté un soin particulier à l’écriture et l’orthographe et certains articles méritaient une hum, plusieurs relectures attentives. Cela nous a pris un temps monstre : 250 pages sur lesquelles il a fallu vérifier la syntaxe, la grammaire, l’orthographe, l’écriture des noms, ce fut un travail massif !

L’illustration

Ce point constitue une activité plus agréable : pour chaque article, il a fallu rechercher des photos de bonne qualité et les crédit